Ecornage

Les 4 B de l’écornage

    1. Le Bon moment : le plus tôt possible et avant 4 semaines : plus ils sont jeunes, plus ils sont faciles à manipuler. A cet âge les veines se trouvent juste sous la peau. 
    2. La Bonne contention : un chevreau qui ne bouge pas représente un écornage plus facile pour l’éleveur. Celà représente 80% de la réussite d’un écornage. 
    3. La Bonne technique : tondre préalablement pour bien localiser les cornillons. Cautériser en 10 secondes maximum sans presser trop fort (10 secondes max). Faire un sillon de 4-5 mm. Une cautérisation, pas une brûlure. 
    4. La Bonne gestion de la douleur après écornage : appliquer un spray nettoyant qui refroidit la cautérisation. Traiter contre les mouches. Laisser sous observation prudente les 48h suivantes. Eviter de mettre les animaux dehors par temps humide.
Filtrer ...

5 produits trouvés

5 articles

Filtrer ...

5 produits trouvés

5 articles